17 Sep 2013

Runner-Up at ITU LD European Champion

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Written by 
French & English Versions :
 
Version Francaise:
 
Après un véritable parcours de remise en forme à la mode Brett : Training Camp à Leysin, Tour de France TBB : étapes, à Dijon, A/R à la pédale Leysin - l’Alpe d’Huez, j’ai constaté que les séquelles de mon crash du Brésil étaient en grande partie oubliées.
Je pouvais prendre le départ de Vichy en toute confiance, d’autant que lors des derniers entrainements en Suisse avec les TBB’boys, Ritchie, Stephen, James, Skippy, Reinaldo … j’avais ressenti de bonnes sensations : Vélo en net progrès, CàP quelques chronos intéressants et en Nat une légère amélioration. 
 
J-2 : Ménage, départ de Leysin, 5h30 de voiture, Vichy. 
16h00 Présence au briefing, où je retrouve avec plaisir Gael et Amandine (supers souvenirs de Calella ;o)).
17h00 Installation au Centre des Métiers, rustique mais pratique, à coté du parcours, un véritable plus pour l’entrainement et pour se rendre au départ.
18h00 Dossards #27 pour Anne, #2 pour moi.
18h15 Conférence de Presse, grosse motivation des PROs présents et des supporters charentais et bretons au top.
19h00 Pasta Party bien organisée, conviviale, vraiment sympa.
21h30 Dodo et pas de mauvais rêves.
 
J-1 : Légers entrainements, dépôt du vélo.
Quelques retrouvailles de potes de Bordeaux et de La Rochelle avec en surprise et quelle surprise, Gilbert l’As de la mécanique.
 
J D : Nat : Bon départ, rapidement je me retrouve dans le 2ième pack, les progrès sont là, mais pas encore suffisants car au 3ième kilo je perds les pieds et me retrouve seul.
Solitaire je sors en 53mns à environ de 4mn30 de Denis CHEVROT et à 1mn de José JEULAND, et ce malgré une erreur de direction avant la sortie, mais quand même une bonne minute devant Christophe BASTIE, Andrej VISTICA et Sylvain ROTA.
Vélo : Dés le départ les jambes répondent bien, je suis confiant, certainement trop. Je double, je double et vers le 40ième kilo je recolle au groupe José, je coupe mon effort pour faire l’état de la situation. Quelques temps après Christophe et Andrej nous reprennent, sans ralentir, nous passent et tentent de nous larguer, je serre les dents et surtout je change de rythme pour rester au contact. Effet immédiat nous retrouvons à 4. Pas d’inquiétude, je gère. 
Rien dire pour le drafting, tout le monde est réglo. C’est un plaisir, ça roule propre.
On apprend que Denis a crevé, nous formons alors le groupe de tête.
Dans le deuxième tour José lâche dans la partie vallonnée, en ce qui me concerne je me sens très bien, peut-être un peu trop, dans ces moments là il faut faire un choix, ou tu laisses faire et tu te réserves pour la CàP ou tu flingues.
Christophe connaissant nos références à pieds, opte pour l’attaque. A cet instant, je me dis qu’Andrej qui se trouve en deuxième position va réagir, mauvais calcul il cède.
Je fais un effort pour passer en 2, je pars en chasse, trop tard le trou est fait et Christophe n’attend pas …  On le comprend.
Plus loin, on nous annonce nous que nous sommes en tête, Christophe s’est égaré quelque part, nous l’avons doublé sans le voir.
Dans les 10 derniers kilomètres, je commence à sentir un coup de moins bien et laisse le croate prendre les devants pour poser à T2 avec une bonne minute d’avance.
Mon temps de 4h29 pour un petit 180 kilomètres confirme les progrès constatés à l’entrainement.
CàP : Compte tenu de l’écart, une pensée : Number One. 
Départ rapide, jusqu’au semi dans le bon tempo (1h22mn49 aux 20,5 soit 4 mns au kilo), mais devant Andrej ne concède rien.
Le deuxième semi sera une autre musique, je passe de l’euphorie à la peine. C’est dans le dur que tu apprécies les encouragements du public, des bénévoles et des concurrents, sans ce soutien sans doute la tentation de dire : stop.
Au final un temps plus que moyen de 2h59 à plus de 6 minutes de la gagne et 11 de ma meilleure performance. 
Mais avec 8h27mn38 je réalise mon meilleur temps sur IM et en prime une 2ième place au Chpt d’Europe de Triathlon LD.
Néanmoins je reste partagé entre deux sentiments, déçu du résultat et surtout d’avoir failli sur mon point fort la CàP, par contre extrêmement satisfait de mon temps vélo (confirmation de mes séances d’entrainement), de la Nat où petit à petit je progresse et surtout …. De ma reconstruction physique après quelques trop longs  mois de galère.
Il me faudra confirmer sur mes prochains IM : FLORIDE et COZUMEL.
Mais, avant certainement le Half de Cozumel où sans pression sur le résultat, cette course servira de test sur ma capacité à élever le rythme sur une distance plus courte.
Je ne peux clôturer ce billet sans féliciter les organisateurs, les bénévoles, les arbitres pour avoir réussi en 3 ans à produire un événement de cette qualité. 
Pour avoir pris part à de nombreuses compétitions « on the world » je me devais de témoigner, encore merci.
Vichy, sans modération, ça pétille.
 
A bientôt.
Joker
 
 
English Version :
 
After a few months of "back to shape" version "sss," which included a training camp in Swiss Alps and a TBB mini Tour de France (LD Dijon, Olympic Dist. Alpe d'Huez with Out-n-Back to Leysin through the Alps on saddle), I realized that finally the shock from my crash in Brazil was finally over. I could now concentrate on a race, Challenge Vichy, and take the start with good confidence.
 
D-2 : 7:30 a.m. Little swim, clean up and good-bye Leysin, direction Vichy 5h30 drive into the center of France.
        4 :00 p.m. Time for PRO briefing where I met with race organizers Gael and Amandine with which I shared great memories from their training camps based in Calella, Spain.
    5:00 p.m. Welcome in the "Centre des Metiers" a very basic school dormitory, perfect to get to work ! Just by the transition area, and all the sporting center where the race is located. Athletes heaven !
     6:00 p.m. Bib #27 for Anne, bib # 2 for me.
   6:15 p.m. Press conference, can feel everyone is ready to give a good race on Sunday. I got to see a great support crew from Charentes and Bretagne regions in France where I trained as amateur.
       7:00 p.m. Pasta party at best.
       9:30 p.m. Bed !
D-1 : Easy wake-up day with just a little bike and run. Bike check-in where I get the surprise to meet the guy that saved a lot of my rides, Gilbert, a bike mechanic expert ! Dinner and early bed time !
Race day :
  Swim : Great start, and made the 2nd group, but in the end, I was not quite ready yet to hold the pace as at few 800m to go I fell on my own, took a slight detour, to come out in about 53 min or 4'30 behind best swimmer, Denis CHEVROT and 1' of Jose JEULAND, but 1' in front of Christophe BASTIE, Andrej VISTICA and Sylvain ROTA.
  Bike : From the start I felt good and confident, even too much. I kept moving in front and within 40 Km I moved forward to catch up with the main guys including Jose, and maintained their pace. Quickly after Christophe and Andrej rode up to pursue their effort, I pushed through to move up as well. The ride pace made it tough and we were 5 up with the lead swimmer Denis upfront until a flat, and we quickly turned into 4, 3 with Jose falling back, and then 2 after Christophe made a wrong turn. Andrej kept pushing up the pace and with last 10 Km I fell 1' back into T2. It was great to see official on course the all 180 Km making it a clean race.
  Run :
With the 1' gap, only thought : 1st place…
Quick start, and I ran the 1st 21 Km in my expectations (1h22mn, 4:00 min/km). Andrej pace was strong as well and never gave in. The 2nd lap was another story line and the euphoria turned into suffering. Then, the constant cheers became a lifter to keep me pushing through, and hold my 2nd place in a cheering crowd with a average 2h59 run, 6 min back of race winner : Andrej VISTICA, and 11' off my best performance. Nevertheless, with my 8h27mn38 I realized my best performance so far on Iron distance and a 2nd place at the European Iron Distance Championship. 
 
In the end, I am dividing between two feelings, unsatisfied with my result and more so to have fail on my forte, but at the same time really happy with my overall performance which reflected all the work done and my construction as an athlete moving forward even if I dealt with a crash.
Now, more time to build to go upward and forward with the Ironman Cozumel at end of year and the possibility of another main race in between to be decided with Boss. 
 
For now, I am looking forward to race "at home," in Cozumel, for another "back-to-shape" 70.3 effort after the little rest I had after Challenge Vichy ; time to get back to shape !
 
I want to Thank and Congratulate the organizers, volunteers, judges of Challenge Vichy for putting on a world class event, and I want to encourage others to be part of this great event on a heaven athletes site with the best post-race recovery in natural thermal waters of Vichy. 
 
Cheers,
Trevor
Trevor Delsaut

Trevor Delsaut

TREVOR "JOKER" DELSAUT

Member of Team TBB since Jan 2013. Runner-up at Ironman Los Cabos 2013. Amateur Ironman World Champion 2010 with the Amateur Record time of 8h40.

Quickly with his big smile, and his continuous joking around, Trevor was nickname the “Joker” by his fellow teamate. Quickly he also got more serious, and the rigor he found in joining Team TBB, and leaving all behind, moving to Cozumel, got him a runner-up finish at his 1st Ironman of the year, but he knows a lot more work his in front of him prior being a true contender at the Ironman World Championship in Hawaii.

Most popular blogs

teamTBB Coaching

Our coaches have qualified numerous clients for Ironman Kona, Ironman 70.3 and ITU world Championships.

Find out more

Featured Athlete