12 Aug 2013

TeamTBB French Summer Tour

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Written by 

(Version Française)

 Après l'Ironman du Brésil, le nouvel envol était cap USA pour profiter des nombreuses courses ainsi que du camp TBB à RedTail, Tennessee. Néanmoins, avec l'accident de Trevor, un vrai K.O., notre escale aux USA ne fȗt que brève. Mȇme pour moi, je reste K.O. et fait une reprise un peu molle après le Brésil. Finalement, je trouve un format LD en Virginie et à quelques jours de la course, avec les séquelles de l'accident, je sais qu'on doit rentrer en France asap, et j'ai hâte !

 23 juin, Half Rev3 de Williamsburg (6e), pour décrasser et se remettre en route. Course dans le "vieux" Williamsburg, qui me rappelle mes débuts entre une "rivière" mi-eau douce, mi-eau de mer, boueuse, tumultueuse, on y voit rien, par moment pas de fond, une vraie bataille avec les éléments ! Ensuite, vélo bruineux dans les champs et enfin, à la moitié, je commence à trouver du jus ! Départ en cap bien rythmé dans le campus et ses alentours, mais j'explose à 12Km. Objectif atteint : décrassage, et une bonne remise en jambe.

 Ce que je ne savais pas c'est que ce n'était que le début ! Deux semaines après soit à notre arrivée dans les Alpes Suisse, pas le temps de m'installer, le Boss, me rappelle le verbe "exécuter" stop au verbe "réfléchir." Après les x heures de vols, visites au doc, x heures de route, reprise d'x heures d'entrainements, on repart aussitôt pour x heures de route, et le Triathlon LD de Dijon !

 7 juil, Triathlon Int LD de Dijon (1ère), où on reçoit un acceuil chaleureux de Eric Bidat et toute son équipe, mais j'ai aussi la surprise du dossard #1. C'est avec beaucoup d'émotion que je prends le départ avec la détermination de tout donner et de ne pas réfléchir. Une natation de 3 Km dans le Lac Kir, bien calme. Avec les canoës, cameras, pas le temps de relâcher ! Je sors 3e bien decidée à chercher mon numéro 1. Le vélo dans les côteaux de Bourgogne, ne donne pas le temps de relâcher non plus pour poser le vélo en tête. Mais encore une fois, pas de mou, j'ai un support incroyable et je suis bien décidée à trouver des jambes en cap. Objectif atteint ...

 Un control anti-dopage complet, nous retardera dans notre arrivée sur le bassin auprès du Boss, mais l'entrainement lui ne relâchera pas. Et si au début il y avait un doute, maintenant c'est sure on fera parti du camp mythique TBB à L'Alpe d'Huez et mon départ sur le LD.

 21-26 Juil, camp "Alpe d'Huez" (3e), objectif fixé jour par jour, montée par montée. Notre départ de Suisse contournera une bonne partie du Mont Blanc avec ses cols et ses vallées empreintées. On comptera pas les heures de selles, ni le dénivelé, ni les calories ! Repas : bonbons, barres chocolatés, chocolat, McDo !, jambon/beurre ! Au niveau diététique sportive je sais qu'on peut débattre ! Mais ça à fait son travail. Le 24, départ sur le long. Objectif, faire ma course et ne pas subir la course. Quelques déceptions à l'arrivée, mais une natation à sa place, un vélo dans les cols un peu hésitante mais ne subit pas à part quelques descentes ! La montée de l'Alpe finit = course finit ! Je pars en 3e derrière mes coéquipière MBE, the E.M.U, et fait ma cap, prend plaisir dans les sentiers et le Boss et la pour être sure que je ne relâche pas trop. Super arrivée avec une super organisation, des volontaires extra, et encore un grand merci à Cyril Neveu et son équipe.

 On ne traine pas retour en selle retour en Suisse, avec toujours autant de cols, vallées, heures… 

 Après tout ça le Boss ne pouvait pas me laisser conclure ce passage dans les Alpes, sans Embrun. Alors, à bientôt, le 15 aôut sur une autre étape de mon Tour de France mode triathlon été 2013.

Au plaisir de se croiser,

Anne

 

(English Version)

 After Ironman Brazil, we were off to the USA to be part of the numerous races and of the TeamTBB camp in Redtail, TN. Nevertheless, with Trevor's accident, a real knockout, our USA escape was just a glimpse. Even for myself, I was knockout, and to get back in the swing of things was challenging. Finally, to push myself, I signed up for the Half Rev3 of Williamsburg. At the same time, a few days prior the race, I knew we had to fly back to France, quick, and I was excited !

 Jun 23rd, Half Rev3, Williamsburg (6th), to be back on track. The race, in the Old Williamsburg, reminded me of my 1st days in tri between a swim in choppy waters, brownish, depth vs no depth, surviving was the true battle ! Then, off to the bike, w/ a misty day in farm lands, where, finally, at more than half way, I can find some type of rythm ! Off to the run, with guts, but that lasted up to 7 miles then crush down. Goal met : back to it, ready to tackle hard trainings.

 What I didn't know is that was really just a beginning ! 2 weeks later, just back in Switzerland, I was sent off to race in France. I was hence quickly reminded by Boss the verb "to execute" and "not to think." Thus, after x hours of flights, x hours of drive, x hours of training, etc… back to x hours of drive to get to the Triathlon LD de Dijon (FRA).

 Jul 7th, Triathlon Int LD de Dijon (1st), where we received a warm welcome from Eric Bidat and all his team. I had the surprise of wearing bib #1. Lots of emotions, and thus I took the start with a firm determination to give all and to not think. The 3 K swim in Lac Kir got me to start right away with all the canoes and cameras. I got out 3rd with all the determination to get to my number 1 spot. The bike in the famous Bourgogne valley, didn't give me any breather either. I get into T2 1st, but again no breather, bang bang bang, with all the incredible support no time to relax. Another goal met….

 A full anti-doping testing, delayed our return to the Boss's deck, but training didn't slack off. And if at the beginning, there was a doubt, now it was for sure we would be part of the mythic TeamTBB Alpe d'Huez camp included in the LD race.

 Jul 21-26th, teamTBB "Alpe d'Huez camp" (3rd), goal written day by day, climb by climb. Our Swiss start went through a good part of the Mont-Blanc tour with its passes, climbs, valleys. We won't count the hours on the saddle, the elevation gain, the calories ! Meals included : candies, chocolate bars, more chocolate, McDonalds !, "Jambon-Beurre" ! I know on sporty dietetic we can debate, but ours did its job real well. The 24th, LD race start. Goal, to do my race and not undergo the race. A few regrets at the finish, but a swim in place, a bike a little hesitant, but don't undergo the course except some descents ! The 21 laces done = race done ! I start 3rd behind my teammate MBE and the E.M.U., and do my run, enjoy the trails but not too much as coach is here to not let me relax too much. Great finish, great organization, great volunteers and once more huge Thanks to the Welcome of Cyril Neveu and his team.

 Back on the saddle quick to be back quick in Switzerland with as many climbs, valleys, hours….

 With all these climbs now coach couldn't let me go without concluded this Alpes Tour without Embrunman Iron Distance.

 See you on Aug 15th for another stage of my French Tour mode triathlon summer 2013.

Cheers,

 Anne

Anne Basso

Anne Basso

French pro triathlete, living wherever needed to be the best i can be in my athlete career. Right now, Trevor and I found great opportunity in living most of the year where our Team TBB Mexico is based, Cozumel where we love the culture and where we have the opportunity to give hope to youngsters, and then to come back to our roots, train hard in the Alpes for summer, and do some race touring in France.

Most popular blogs

teamTBB Coaching

Our coaches have qualified numerous clients for Ironman Kona, Ironman 70.3 and ITU world Championships.

Find out more

Featured Athlete